Planet Terreur

Publié le par MaToSy


Lorsque ce vrai faux film de série B, même selon la définition officielle, est sortie aux états unis, il était en double feature avec l'excellent "Boulevard de la mort". Le couple TARANTINO / RODRIGUEZ venait de frapper un grand coup en renouant avec la tradition des films de ce genre. Pour plus de détails, se reporter à l'article "de B à Z vu de chez Sylc", disponible à votre droite.
Malheureusement chez nous pauvre Froggys, les films sortent en deux fois avec presque deux mois d'écart... Mer**! Il faut attendre!
Cela dit, l'attente vaut la peine d'être endurée.
Après avoir été voir, "Boulevard de la mort" à sa sortie, c'est tout naturellement, avec le même poto, mon Walter, et le même enthousiasme, que je me suis assis dans la salle en attendant le spectacle.
Et je n'ai pas étais déçu. Mon Walter non plus d'ailleurs!

Le film commence de façon fort agréable sur une scène où Rose McGOWAN habillée trés sexy, danse de manière trés suggestive. La tonalité du film est vite posée. C'est léget, c'est frais, c'est drole. Bon, il ne faut pas être allergique au gore, parce que les arrachements de membres et autres éviscérassions sont fréquentes. Mais, ce n'est jamais malsain ou glauque.
"Planète Terreur" nous propulse avec les personnages, dans un contexte de survival horor, la peur en moins. Car il est vrai que les frissons ne sont pas vraiment au rendez-vous. Je dit "pas vraiment", car il doit bien y avoir quelques personnes qui sursauteront à certains moments. Mais hormis pour les plus sensible d'entre nous, le but du film n'est pas de vous empêcher de dormir ou de vous donner envie de vérifier si la porte est bien fermée. On est là pour se laisser porter, pour rire et pour découvrir jusqu'où, ça va aller. Et ça va aller très, très loin.

Les personnages sont délirant au possible, à l'image de ce patron de restaurant grill qui aspire a la reconnaissance ultime de créateur de la meilleur sauce BBQ du Texas, ou à celle des baby-sitters mexicaines adeptes des injures à répétitions et des gros flingues. Et que dirent sur cette Gogo danseuse à la jambe mitraillette!
Quand en plus, le casting peux s'enorgueillir de compter aux côtés d'une Rose McGOWAN plus sexy que jamais, Rosh BROLIN (No Country for Old Man), Jeff FAHEY (Le Cobaye), Quentin TARANTINO (himsefl) et Bruce WILLIS (c'est bon tout le monde vois de qui je parle..?) on se dit que de ce côtés là ça devrait aller. On retrouve aussi avec plaisir Naveen ANDREWS (Sayd de Lost) dans le role d'un scientifique adepte d'une étrange collection et Tom SAVINI (Sex Machine dans Une Nuit En Enfer) en adjoint du shérif plutôt maladroit.

Pour arrêter là avant d'en dire trop, je dirai qu'à sa sortie, ce film était l'une des rares occasions qu'un spectateur pouvait saisir pour voir un film de ce type au cinéma. Un film de mort vivant, même s'ils n''en sont pas vraiment, qui ne se prend pas au sérieux, tourné façon "à l'ancienne" avec des situations, un humour et des personnages bien décalés. C'est d'ailleurs à mon sens ce qui fait que la mayonnaise prend bien. Sans tomber dans le film purement comique, le second degré est présent d'un bout à l'autre du film. Aucun personnage n'est épargné, pas même les héros.

"Planète Terreur" est un OVNI! Non pas parceque les projectionnistes jette les bobines dans les salles mais, plutôt parce qu'on sent bien l'écart d'état d'esprit avec les grosses productions actuelles. Ici on fait un film "popcorn" pour faire un film "popcorn", mais au lieu de vouloir faire un blockbuster sur une licence sensée ramener un max d'entrées, on a l'impression que RODRIGUEZ se fait avant tout plaisir. Et ce genre de chose est franchement communicatif.

Si vous l'avez ratté en salle, jettez vous sur le DVD!
Si vous l'avez vu en salle, le DVD, vous l'avez déjà...

Karvak

Planete Terreur 14 Aout 2007.
De Robert RODRIGUEZ ,
avec Rose McGowan, Freddy Rodriguez et Josh Brolin


Publié dans Critiques

Commenter cet article

Furax 12/12/2008 23:22

Oups !

J'avais corrigé mon erreur en temps réel mais pas dans le même post :)

EN tout cas ça laisse augurer de belles et grandes discussions entre MATOSY :)

Karvak 12/12/2008 19:53

L'affaire piétine à nouveau...
Désolé pour la bavure.
J'ai vérifié Sylc et les chevaux confirme ton alibi.
Mais qui est donc ce visiteur inconnu?
A moins que...
A moins que ce ne soit...
Moi?
Je le saurai quand même...
...m'enfin...

Sylc 12/12/2008 03:19

Ah ben bravo, me traiter d'extrémiste alors que j'ai rien dit, c'est même pas moi, laisses moi avec mes chevaux, j'attends d'être assez fatigué.
;)

Karvak 11/12/2008 21:25

Damned! Un extrémiste c'est emparé du blog et se fait passer pour nous!
A moins que.
A moins que...
...cet extrémiste, ce ne soit toi Sylc!
Je t'ai découvert!
Rend toi!

Plus sérieusement, "Machette" ou "Machete" l'important n'est pas là. On va pas être hyper pointu sur un film (ou plutôt une BA d'un faut film) qui reléve de la plus pure dérision quand même!
De plus, si ma mémoire est bonne, (je l'ai revu hier mais j'ai une mémoire de poisson rouge) dans la version Frog, il l'appel indifférement "Machete" ou "La machette"
...

Furax 11/12/2008 20:56

Et pour ceux qui ne voient pas de quoi je cause avec "Machette" c'est qu'il n'ont pas vu le film ^^

Donc voilà une ptite mini surprise :

http://oberon.ambre.4.free.fr/tony/machete

Le Visiteur Inconnu 11/12/2008 20:58


Pour info c'est "Machete" et pas "Machette"