First Step

Publié le par MaToSy

Bonjour à tous (euh à vous deux... à non y en a un qui dort).
Juste pour vous parlez en deux mots (ou plus) du contenu de ce blog.
Il s'agit simplement de faire des commentaires (si possible débiles) sur notre vision des films de série B.
Le "notre" n'est pas n'est pas une conjonction royale, simplement nous serons trois à intervenir sur cette page, et l'intéret de la chose, c'est que nous ne sommes pas souvent d'accord, comme vous pourrez probablement le découvrir d'ici peu.

A venir, une petite présentation de chacun, que vous connaissiez un peu nos influences et nos point de vue sur les films à tentacules en plastique.

A trés vite...

Sylc en Mode série B

Commenter cet article

Fred 10/11/2008 11:27

voici juste des petits liens sur Nicolas Stanzick, un jeune écrivain très passionné de séries B avec qui j'ai un peu bossé il est très cool.
http://www.sfmag.net/
http://www.sfmag.net/article.php3?id_article=7211

Sylc 24/10/2008 11:40

Quand j'avais dit qu'on serait pas d'accord.
Pour revenir sur ce que j'ai dit, pour moi, une série Z est une série B sans moyen et surtout sans intérêt. Maintenant, comme je le remettrais dans ma définition (en même temps je vais reposter ce que je vous avez dit) le Z ,n'est pas une catégorie existante, enfin reconnu, c'est juste un jugement de valeur subjectif, c'est pour ça que je me permettais de dire "pour moi, c'est celle du Z", sinon j'aurais dit "pour tout le monde c'est celle du Z", et heureusement, je ne suis pas le monde, j'ai pas que ça a foutre.
;)

Furax 24/10/2008 08:54

Je rajoute juste ce commenaire pour préciser un ptit truc :

pour moi les choses sont plutôt cycliques que linéaire, par un pauvre cercle sur lequel tu repasses tout le temps mais plutôt un ressort vue de face, tu fais le tour du cercle et tu ne reviens pas au points de départ mais à un endroit proche du départ mais avec une profondeur différente...

Cela pour dire que dans une vision purement commercial du cinéma oui une série B voir une série Z c'est du dvd low cost dans les bacs à la foire à un euro ET ON EST TOUT D'ACCORD QUE LES MECS VEULENT RECUPERER LEURS DONC VENDRE

Mais ce n'est pas que ça le cinéma c'est de l'art et pas forcément élitiste (mais bon l'underground est une façon comme une autre d'être élitiste on en revient à mon parcourt cyclique un éternel recommencement mais sur un plan, une profondeur différente) du coup on est au niveau du ressenti et là ou ça boucle le Z c'est sur le ressenti de la personne qui regarde mais aussi de ceux qui l'ont fait !

Là je ne rejoins pas Sylc sur le fait que la définition de Karvac correspond au série Z, enfin pas totalement. Je pense qu'il y a des productions Z dans lesquels à aucun moment il n'y a été question de prétentions et de moyen... et c'est dans c'est cas là que tu peux arriver à avoir des moments agréables dans le pire des nanards puisque tu changes tes référentiels c'est plus un film c'est autre chose ... un peu comme voir des paillettes d'or dans de la boue, tu sais que c'est de l'or, tu sais qu'il n'y en aura jamais assez pour en faire une pépite en une vie de prospection mais bordel tu sais que c'est de l'or !!!

Bref, si on prend un cadre de référence film et qu'on veut faire rentrer dedans série B et série Z on arrivera toujours à la notion de sous merde mais si on considère le genre avec ses propres codes là certaines pépites peuvent remonter...

C'est exactement comme comparer les nobel et les ig nobel, au final on ne parle pas de la même chose mais les ig nobel restent, par un certain aspect, intéressant :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Ig_Nobel

Sylc 24/10/2008 03:06

Parfaitement d'accord avec monsieur Furax, c'est une définition qui pour moi exclu complètement les films sympas.
Ta définition est pour moi celle du Z.

Furax 24/10/2008 00:46

ça c'est la définition d'une mauvaise série B...

or y'a des bonne série B auquel cas la définition devient

(bonne) Série B : film qui a carrément les prétentions de ses moyens et plus encore !!!